Penser quantique

small_line

Ou comment sortir de la prison des statistiques et des prédictions,
et de la pensée linéaire.

Bien des gens sont crédules. Ils gobent ce qui est dans les journaux, la télévision, les livres, comme si leurs auteurs détenaient la vérité ultime. Ils se fient aux « experts », sans utiliser une faculté pourtant essentielle de l’Être humain: le discernement.

quantique1

Ces experts, à coup de prédictions basées sur des statistiques, font la pluie et le beau temps dans l’humeur des gens car celle-ci change si on annonce que la fonte des glaciers va inonder les villages de la côte, que le dollar va déprécier ou que  « une femme sur neuf risque d'avoir un cancer du sein au cours de sa vie et qu’une sur 29 en mourra ! »

« Oh mon dieu, peut-être moi ! »

 Et voilà que les émotions montent et que la peur s’installe, fragilisant le système immunitaire, réveillant des potentialités latentes qui auraient pu ne jamais se manifester. Le signal est donné à l’ADN pour ouvrir la porte à cette éventualité et possiblement la manifester. Car l’Être a choisi d’y croire et ce qu’on croit crée notre réalité !

Et pourtant si on y regarde de plus près…

Ces fameux « experts » investiguent un champ donné en le découpant en ses plus petites parties. Ils peuvent décrire dans leurs moindres détails toutes les composantes mais ils oublient trop souvent que leur champ d’expertise ne fonctionne pas seul et que tout est relié dans l’univers. Ils obéissent aux règles « scientifiques » qui sont basés sur une conscience linéaire comportant un début et une fin, une cause et des effets. Le regard collé sur leur discipline, ils n’ont pas le recul pour voir le portrait d’ensemble des interactions et inclusions des systèmes qui composent l’univers du plus petit au plus grand.

Si dans le passé, les choses se sont passées ainsi, elles se répéteront ainsi et voilà donc les prédictions qui inévitablement, influenceront le futur des gens et des sociétés.

Mais on n’en est plus là !

Heureusement, la physique quantique a démontré qu’il existe quelque chose hors de la matière. Qu’il existe des dimensions non physiques et que la conscience, qui est quantique, non matérielle, joue un rôle de premier plan dans l’organisation du monde physique. Ce que les « experts » nommaient, il n’y a pas si longtemps, l’ADN poubelle serait plutôt le formidable entrepôt de nos possibilités extra-physiques, de notre conscience.

Alors que certains chercheurs ont maintenant dépassé cette pensée linéaire et archaïque et prouvé que nous sommes plus que des humains et que l’univers est plus que ce que l’on voit, la majorité des « experts » reconnus par les autorités ( qui elles, pensent de façon absolument linéaire, matérielle et surtout, qui ne veulent pas perdre leur pouvoir) n’ont pas encore commencé à penser quantique.

quantique2Une chance qu’il y a des marginaux!

Pour ouvrir les nouvelles portes, pour sortir des sentiers battus, pour suivre leurs intuitions. Et curieusement, et en ceci il n’y a pas de hasard, ces marginaux retrouvent la sagesse ancienne que les civilisations « évoluées » avaient mise de côté pour être plus modernes.

Penser quantique veut dire laisser la place à l’imprévu, à ce que le mental humain enfermé dans ses normes, ses lois, ses limites, son horizon étroit, ne peut entrevoir.

Penser quantique, c’est laisser le Soi supérieur, l’âme, l’Esprit co-créer avec notre partie humaine incarnée, notre réalité et ce, de manière expansive.

quantique3Penser quantique, c’est laisser la place à nos intuitions, nos inspirations, nos élans, même s’ils vont à l’encontre de la pensée logique et linéaire bien sûr!

Penser quantique, c’est être libre!

L’humanité a tourné en rond et s’est perdue pendant très  longtemps. Oh, ce fut amusant : on a joué à toutes sortes de jeux de pouvoir, de domination, appris toute la gamme des émotions et oublié qui nous étions. Maintenant, plusieurs en ont assez car ils ressentent qu’il y a plus.

Voilà l’enjeu de cette transformation humaine vers l’humain-divin.

Mais pour y arriver, on doit prendre conscience des prisons qui nous enferment, ces fausses croyances qui délimitent notre réalité, notre terrain de jeu et nous empêchent de nous libérer réellement et être qui nous sommes vraiment.

C’est à chacun de nous de ne plus être crédule, de revisiter toutes nos croyances, d’élargir notre horizon et de penser quantiquement.

Tout est en nous. Les Maîtres l’affirment depuis toujours. Tout est dans l’ADN : la conscience, nos annales akashiques, nos empreintes karmiques positives ou contractées, notre mission de vie, notre guérison spirituelle et physique, nos potentialités de créateur. Mais tout est latent jusqu’à ce que l’intention qu’il en soit autrement, le « go », l’impulsion de départ vers l’expansion soit donnée.

N’est-il pas temps de parler à votre ADN? 

Sarâ Julia

*Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: www.sarajulia.ca